Les détails de l’offre de Saint Etienne Vallée Française :

►      Sur le plan financier :

300 000 € apportés par la mairie + 100 000 € par la SEM (Société d’Economie Mixte) via la souscription citoyenne, le total mentionné pour le dépôt de l’offre est donc de 400 000 €, c’est un effort considérable qui permettrait le maintien du Village de Vacances dans le patrimoine public, sans laisser dominer le privé qui serait plus enclin à s’enrichir sur les « fruits » apportés, à moyen terme, par le VV.

►      Sur le plan territorial : un projet de cohésion du territoire

Le projet, est fondé sur la conviction que toutes nos vallées ont la capacité de passer d’une mobilisation née d’un conflit, dont tous sentaient déjà que le bien-vivre ensemble des vallées risquait d’être durablement menacé, à un processus collectif pour retrouver une cohésion territoriale avec un maintien positif du VV dans le patrimoine public.

►      Sur le plan gestion du VV:

C’est bien une SEM à 85% publique (limite légale la plus haute) qui peut à la fois offrir une gestion « privée » seine et continue du VV avec un contrôle public sur l’ensemble, au titre du Conseil d’administration de la SEM.

Pour toute question, critique, ou suggestion, n’hésitez pas à appeler Jean-Loup Anthony : 0466457136 ou par e-mail : jlanthony@free.fr