Bonjour

 

  Par respect pour les personnes qui lors du vote pour les élections municipales ont soutenu nos candidats, et après une large concertation, nous avons décidé de continuer à alimenter notre blog. Noël a commencé en faisant paraître le compte rendu du conseil municipal. Au regard des décisions prises ou en débat, il est important que ce blog continue à participer à l’information et à la réflexion sur tous les sujets, qu’ils soient liés à l’activité communale, inter communale ou nationale.

 

  Je commencerai mes remarques au sujet du dernier conseil municipal sur le village vacances. Tout d’abord je ne trouve pas normal que les employés communaux aient passé plusieurs journées sur le site. La communauté de communes a refusé à la fois la vente du site, et même par la suite la gestion pour l’année 2014 à notre commune, avec le personnel qualifié qui y travaillait depuis plusieurs années. Tout le monde a reconnu que les délégués de cette communauté de communes, son président en tête, avaient traité avec mépris la population de notre commune.

  Par délibération, la communauté de communes s’était engagée à maintenir l’activité pour la saison 2014, et on peut donc considérer qu’elle en avait les moyens. Je considère alors

qu’au regard de tout ce qui s’est passé nos employés communaux n’avaient pas à intervenir sur le site.

 

  Second point abordé, celui du transfert à la commune de l’alimentation en eau et de l’assainissement du village vacances. Il n’existerait selon la présentation du maire, que deux solutions. Je ne nie pas cette éventualité, mais rappelle simplement que nous avions envisagé deux autres solutions : soit le nouveau propriétaire acquiert les installations et les gère, soit la communauté de communes confie à un privé la gestion des installations.

  Je pense que la gestion par la commune de ces installations risque de générer un surcoût pour la collectivité, qui impactera directement le prix de l’eau, ce budget devant être à l’équilibre. Dans ce cas, il est certain que le propriétaire du site devra respecter les règles auxquelles se soumettent tous les contribuables Stéphanois, c'est-à-dire installer et payer la taxe de raccordement pour les 53 compteurs des gîtes plus le camping, et pour chacun de ces compteurs payer l’abonnement et la consommation.

 

  Enfin, je me souviens des propos de madame la sous préfète, tout comme ceux des responsables de la communauté de communes , qui n’ont pas accepté nos propositions financières pour l’achat du village vacances au motif que notre offre était trop basse, et qu’il n’était pas possible de léser le budget communautaire. Je considère qu’il en est de même pour les installations d’eau et l’assainissement, et je vois mal comment la communauté de communes pourrait céder pour l’€ symbolique des installations qui, comme les gîtes du village vacances, ont été payées par les subventions et par les contribuables du syndicat mixte . A ce titre il me semble indispensable de demander une évaluation des installations, et avoir sur leur cession éventuelle la même logique financière que celle qui a conduit à la vente du village vacances.

 

  Concernant d’autres points abordés au cours du conseil municipal

 1/ Je pensais que nous avions investi sur une surveillance électronique du réseau AEP pour définir sur quels secteurs nous devions intervenir en priorité à la réfection des canalisations. Une étude approfondie a été réalisée par le cabinet Gaxieu en 2010 d’ un montant supérieur à 1 million d’€ (une autre avait été réalisée autour des années 2000 par l’atelier Goasmat je crois). J’ai appris que nous commencerions par la rue du cap de ville. J’espère que l’on ne se contentera pas de refaire cette rue sans travailler sur un programme de valorisation paysagère global qui prendra en compte les accès par le haut et le bas. (C’est le circuit officiel du Stévenson !)

 

  2/ Où en est le travail avec le CIVAM du Gard avec lequel nous avons contractualisé un programme d’action, en particulier sur un des bassins de la station d’épuration et sur le désherbage du cimetière.

 

  3/ Juste une rectification. Nous réglons  notre participation pour le centre de loisirs à la communauté de communes, et non pas à trait d’union. C’est la comcom qui ensuite règle trait d’union.

 

  4/ Comme me l’a signalé Jocelyn au cours de la réunion, si nous avons 133 000 € de subventions pour la maison des services, et 230 000 € d’emprunt, il manque au budget 100 000 € environ pour arriver à la somme prévue de 470 000 €. Est-ce l’auto financement ou la subvention espérée de la communauté. Cela n’intriguait personne !

 

   5/ Plate forme ordures ménagères. Il y a longtemps que nous en parlons, et nous avions reconnu que le budget annoncé (20 000 €) était bien trop élevé.

 

   6/ Différend entre les familles Mercon et Vialet sur un tuyau d’assainissement, et demande de la famille Vialet de modifier le cheminement des eaux usées réalisé il y un peu plus de 29 ans !

  Nous avions travaillé sur ce point, et considéré qu’à moindre coût nous accepterions que ces travaux, à la charge de la mairie, soient être réalisés. Un premier devis avait été refusé. Le second devis fourni fait apparaître une dépense de plus de 3500 € pour 1,80m de tuyau diamètre 100 visible dans le canal qui sépare les propriétés, soit près de 2000 € le mètre linéaire !

  Enfin cette façon de procéder fera jurisprudence, et cette situation existe parait il en d'autres endroits du village. Que ferons nous si un autre particulier demande également le déplacement de la conduite traversant sa propriété et n'évacuant pas ses seules eaux usées??

 

                                                                                        Remarques personnelles écrites par Jean Pierre HOURS

                                                                                                                        

 

                 Prochain conseil municipal, attention, à 20 heures 15

 

J'ai l'honneur de vous inviter à participer à la réunion du Conseil Municipal qui aura lieu le

                   Mercredi 28 mai 2014 à 20 heures 15

         à la Mairie de St Etienne Vallée Française (salle du conseil).

 

                        ORDRE du JOUR

1 – Adoption du compte rendu de la séance du 30 avril 2014

2 – Eco Hameau

3 - 3ème tranche DFCI Dalles-Malmeillas

4 – Maison des services : proposition de modifications

5 – Nouveaux rythmes scolaires

6 – Déviation de Droubies

7 – Décision modificative du budget AEP

9 – Questions diverses