le blog des municipales à St Etienne Vallée Française

19 juin 2014

Conseil municipal le 25 Juin

La prochaine réunion du conseil municipal aura lieu le


          Mercredi 25 juin 2014 à 20 heures 15

à la Mairie de St Etienne Vallée Française (salle du conseil).



                                       ORDRE du JOUR


1 – Présentation du projet Natura 2000 sur les Vallées de Mialet et du Galeizon
2 – Adoption du compte rendu de la séance du 28 mai 2014
3 – A.GE.D.I. : adhésion, approbation des statuts, désignation du représentant de la
commune
4 – Subvention exceptionnelle association Trait d’Union (achat de jeux)
5 – Maison des services
6 – ASA de DFCI du canton de Saint Germain de Calberte
7 – Questions diverses

 

 

Posté par Michel SALLES à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2014

conseil municipal du 28 Mai 2014

Mercredi 28 Mai s’est tenu le troisième conseil municipal de la nouvelle mandature. 13 élus sur 15 étaient présents, Patrick Berneau secrétaire de séance. Nous étions 6 ou 7 spectateurs, dont deux anciens élus.

 

 Le compte rendu du conseil du 30 Avril est adopté à l’unanimité après prise en considération de deux modifications demandées par Noël Grand au sujet de l’intervention qu’il souhaitait faire à la suite de propos qui avaient émaillé la campagne électorale.

 

Eco hameau : Vous ne vous étonnerez pas que je développe plus longuement ce point, m’étant investi trois années durant pour faire aboutir ce projet, qui rappelons le est pour l’instant porté par la communauté de communes,  retenu et subventionné par la région.

  C’est le maire qui présente l’historique du dossier, avec l’objectivité que l’on peut imaginer. Rappelons pour mémoire qu’il ne s’est jamais déplacé à aucune réunion (avec la région à Mende, avec le conseil général et l’association « éco hameau en cévennes »). Il n’a pas plus participé aux 7 réunions préparatoires pour décider quel cabinet serait retenu (appel d’offres rédigé par Christine, qui s’était beaucoup investie sur ce dossier, et ouverture des plis avec Annie Goisset Pascal). J’ai noté avec précision quelques remarques des conseillers :

  Mr Deldic : « J’ai beaucoup de doutes sur l’utilité de cet éco hameau ! Je trouve ce projet un peu trop communautaire » (voulait il dire communautariste ?). « Quelle idée de mélanger les personnes âgées avec d’autres populations » (il ne doit jamais avoir entendu parler de lien social).

 

  Mme Massal : « Il est très mal placé à l’entrée du village ! Il ne faut pas que ça se fasse à part du village » (elle aurait du lire le cahier des charges !).

 

Mr Pouget : « Il y a déjà les HLM en bas. Cela fera une seconde zone ici. On ne va pas parquer les gens ! » (Je te conseille Serge à toi également la lecture du cahier des charges qui développe cette thématique).

 

Le maire : « Il faut qu’on garde des réserves foncières, pour y développer une activité économique »  (Je croyais que Mme Massal trouvait le site inadapté à des constructions, pensez vous qu’une activité économique prendra plus en compte l’environnement qu’un habitat groupé ? Sa construction n’aurait elle pas été facteur de développement économique ?)

 

Mme Clauzel : « Dans un village, on ne fait pas un village dans un village. » Pourtant il était prévu d’y faire un lotissement ! Au Pont de Montvert, dans ce cadre là, Sophie Pantel  qui était maire a construit 28 maisons ou appartements, tous occupés à ce jour.

 

Le maire : « Si la communauté n’avait pas les moyens, ce serait à la commune de financer le projet. » Que répondre à de tels propos, dans la mesure où rien n’était décidé sur ce point, et où il était fortement envisagé de passer par un partenaire comme pour les HLM. C’était à l’étude de faisabilité de nous donner des éléments, de rechercher des contacts, et soit le maire ment, soit il a oublié.

 

Mme Massal, suite à l’intervention de Noël sur le médecin: « Mais le médecin ne voudrait peut être pas habiter l’éco hameau. »

 

  Puis chacun y aller de ses propos « il pourrait aller aux HLM…..Il pourrait avoir envie de construire sa maison… »

 

   Enfin je garde pour la fin les propos de Mr Pouget, affirmant « qu’une étude de faisabilité, ça ne coûte pas 20 000 €, mais simplement 1500 €. » Une première chose m’interpelle…Pourquoi le maire n’est il pas intervenu pour rappeler que celle pour le village vacances avait coûté 30 000 €, de nombreuses réunions, plusieurs scénarii proposés, un document de 170 pages fourni. Pourquoi Gérard ne pas avoir rétabli un minimum de vérité ? Alors bien entendu tout le monde a avalé sans broncher les propos de Mr Pouget.

 

 Mais je veux interpeller directement Serge, car avant les élections on avait discuté, et on lui avait même proposé une place sur notre liste. Tout d’abord, je vais le rassurer. Il sera bien plus dans son élément dans une équipe qui prône la réaction qu’avec nous qui cherchions à inventer pour le territoire. Ensuite, Serge, peux tu penser une seule seconde, toi qui travailles dans le secteur économique, que la région subventionnerait un projet à hauteur de 20 000 € si le cahier des charges permettait de répondre au projet pour 1500 €. Toi qui es à la communauté de communes, Christine te dira que plusieurs prestataires n’ont pas répondu, trouvant l’enveloppe financière inadaptée.

 

  Ensuite, avant d’affirmer en conseil municipal avec autant d’assurance ces propos, il faut se renseigner, travailler sur les documents. On n’est pas au théâtre, on travaille sur des éléments objectifs. Alors, puisque apparemment tu n’as pas consulté le dossier, je me permets, pour toi et tes colistiers, de donner les éléments que Gérard aurait pu te donner, ou qu’il aurait pu me permettre d’exposer pour rendre à ce faux débat un peu plus d’objectivité.

 

                    C’est donc l’atelier INEXTENSO d’Ales qui avait été retenu.

Participaient à l’étude :

Deux architectes, dont un spécialisé sur la compréhension de l’impact de l’acte de construire (Hérvé Rédares) et l’autres des la haute qualité environnementale (Hugues Baudouin).  

Un  urbaniste de « la ville demain »(Joël Bertrand)

 

Le directeur de « toits de choix », association qui se consacre à l’habitat participatif. Dans un premier temps il y avait une présentation sur l’habitat participatif et des réunions d’approfondissement. Une option possible pour poursuivre le projet si la commune le souhaitait (4820 €).

Enfin 11 réunions, dont quatre publiques et les autres avec le comité de pilotage étaient prévues. Un document complet devait être fourni.

                            Le coût total était de 19 670 € HT.

  Je pense qu’il était indispensable de mettre un peu d’objectivité et de réalisme dans ce débat, pour que dans la salle du conseil ne soit dit « n’importe quoi, et surtout ne soit cru n’importe quoi !

 

Troisième tranche Malmeillas : Du 3 Février au 3 Avril s’est déroulée une enquête publique au sujet des servitudes de passage. Aucune remarque n’ayant été formulée, la préfecture considère que les servitudes de passage sont effectives. A présent on attend les subventions pour la réalisation des travaux. Le maire considère que c’est une piste DFCI, et qu’elle sera prochainement classée voire communale. Je rappelle que cette route est bien une route communale classée et répertoriée en préfecture.

Pour le réservoir des Abrits, les financements sont accordés.

 

Maison des services : Là encore on entend des propos au sujet de l’architecte qui ne devraient aucunement être tenus dans cette salle, mais encore faudrait il que le maire se souvienne des décisions qui ont été prises, après maintes réunions. Il est dit que personne ne sait ou seront le bois, les enduits, les pierres !

   Le parement schiste est sur le devant, au sud, pour stocker la chaleur. Le bardage bois est en majorité sur l’arrière, car c’est un bâtiment évolutif. Le reste est à base d’enduits chaux. (vous avez le plan avec les matériaux utilisés dans notre journal de Janvier 2014)

  Je ne pense pas que ce principe ait été modifié, et si on pensait à projeter les photos, les spectateurs, et pas qu’eux je pense, comprendraient mieux ce dont on parle.

 

  J’ai noté comme réflexion :

 Mme Brito : c’est moderne, c’est moche !

 Mr Pouget : S’insurge car les murs ont été modifiés, d’après lui. Je me renseignerai, mais encore aurait il fallu savoir quelle face était représentée sur la photo.

 

 TAFTA ou grand marché transatlantique : Pierre Maes a assisté à la dernière réunion de Saint André de Lancize (a laquelle assistait madame le maire) sur ce traité. Nous étions plusieurs de St Etienne à y assister également. Dimanche Pierre a rencontré le maire pour lui demander le soutien du conseil municipal pour l’organisation d’une réunion sur ce traité qui impacterait fortement notre économie. Le maire lui avait répondu qu’il soumettrait cette proposition au vote du conseil.

 Mais ce mercredi pas de vote…C’est non, avec en plus comme réponse :

 

C'est de la politique, cela ne nous concerne pas. Si les Etats n'y arrivent déjà pas,

ce n'est pas Saint-Etienne qui fera changer le monde"

 

  Et pourtant des communes, des départements, des régions ont rejeté ce traité.

  A noter les propos de Mme Clauzel qui « ne partage nécessairement cet avis et demande au conseil un peu de recul avant de se prononcer ». C’est bien en cohérence avec sa proposition de refus des OGM, voté par notre conseil lors du précédent mandat.

 

  Comme a dit Pierre Maes, ce n’est pas grave, on le fera sans les élus !

                                                  Compte rendu rédigé par Jean Pierre HOURS 

                                 

Posté par Michel SALLES à 21:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 mai 2014

Après le conseil municipal du 30 Avril ,par Jean Pierre HOURS

Bonjour

 

  Par respect pour les personnes qui lors du vote pour les élections municipales ont soutenu nos candidats, et après une large concertation, nous avons décidé de continuer à alimenter notre blog. Noël a commencé en faisant paraître le compte rendu du conseil municipal. Au regard des décisions prises ou en débat, il est important que ce blog continue à participer à l’information et à la réflexion sur tous les sujets, qu’ils soient liés à l’activité communale, inter communale ou nationale.

 

  Je commencerai mes remarques au sujet du dernier conseil municipal sur le village vacances. Tout d’abord je ne trouve pas normal que les employés communaux aient passé plusieurs journées sur le site. La communauté de communes a refusé à la fois la vente du site, et même par la suite la gestion pour l’année 2014 à notre commune, avec le personnel qualifié qui y travaillait depuis plusieurs années. Tout le monde a reconnu que les délégués de cette communauté de communes, son président en tête, avaient traité avec mépris la population de notre commune.

  Par délibération, la communauté de communes s’était engagée à maintenir l’activité pour la saison 2014, et on peut donc considérer qu’elle en avait les moyens. Je considère alors

qu’au regard de tout ce qui s’est passé nos employés communaux n’avaient pas à intervenir sur le site.

 

  Second point abordé, celui du transfert à la commune de l’alimentation en eau et de l’assainissement du village vacances. Il n’existerait selon la présentation du maire, que deux solutions. Je ne nie pas cette éventualité, mais rappelle simplement que nous avions envisagé deux autres solutions : soit le nouveau propriétaire acquiert les installations et les gère, soit la communauté de communes confie à un privé la gestion des installations.

  Je pense que la gestion par la commune de ces installations risque de générer un surcoût pour la collectivité, qui impactera directement le prix de l’eau, ce budget devant être à l’équilibre. Dans ce cas, il est certain que le propriétaire du site devra respecter les règles auxquelles se soumettent tous les contribuables Stéphanois, c'est-à-dire installer et payer la taxe de raccordement pour les 53 compteurs des gîtes plus le camping, et pour chacun de ces compteurs payer l’abonnement et la consommation.

 

  Enfin, je me souviens des propos de madame la sous préfète, tout comme ceux des responsables de la communauté de communes , qui n’ont pas accepté nos propositions financières pour l’achat du village vacances au motif que notre offre était trop basse, et qu’il n’était pas possible de léser le budget communautaire. Je considère qu’il en est de même pour les installations d’eau et l’assainissement, et je vois mal comment la communauté de communes pourrait céder pour l’€ symbolique des installations qui, comme les gîtes du village vacances, ont été payées par les subventions et par les contribuables du syndicat mixte . A ce titre il me semble indispensable de demander une évaluation des installations, et avoir sur leur cession éventuelle la même logique financière que celle qui a conduit à la vente du village vacances.

 

  Concernant d’autres points abordés au cours du conseil municipal

 1/ Je pensais que nous avions investi sur une surveillance électronique du réseau AEP pour définir sur quels secteurs nous devions intervenir en priorité à la réfection des canalisations. Une étude approfondie a été réalisée par le cabinet Gaxieu en 2010 d’ un montant supérieur à 1 million d’€ (une autre avait été réalisée autour des années 2000 par l’atelier Goasmat je crois). J’ai appris que nous commencerions par la rue du cap de ville. J’espère que l’on ne se contentera pas de refaire cette rue sans travailler sur un programme de valorisation paysagère global qui prendra en compte les accès par le haut et le bas. (C’est le circuit officiel du Stévenson !)

 

  2/ Où en est le travail avec le CIVAM du Gard avec lequel nous avons contractualisé un programme d’action, en particulier sur un des bassins de la station d’épuration et sur le désherbage du cimetière.

 

  3/ Juste une rectification. Nous réglons  notre participation pour le centre de loisirs à la communauté de communes, et non pas à trait d’union. C’est la comcom qui ensuite règle trait d’union.

 

  4/ Comme me l’a signalé Jocelyn au cours de la réunion, si nous avons 133 000 € de subventions pour la maison des services, et 230 000 € d’emprunt, il manque au budget 100 000 € environ pour arriver à la somme prévue de 470 000 €. Est-ce l’auto financement ou la subvention espérée de la communauté. Cela n’intriguait personne !

 

   5/ Plate forme ordures ménagères. Il y a longtemps que nous en parlons, et nous avions reconnu que le budget annoncé (20 000 €) était bien trop élevé.

 

   6/ Différend entre les familles Mercon et Vialet sur un tuyau d’assainissement, et demande de la famille Vialet de modifier le cheminement des eaux usées réalisé il y un peu plus de 29 ans !

  Nous avions travaillé sur ce point, et considéré qu’à moindre coût nous accepterions que ces travaux, à la charge de la mairie, soient être réalisés. Un premier devis avait été refusé. Le second devis fourni fait apparaître une dépense de plus de 3500 € pour 1,80m de tuyau diamètre 100 visible dans le canal qui sépare les propriétés, soit près de 2000 € le mètre linéaire !

  Enfin cette façon de procéder fera jurisprudence, et cette situation existe parait il en d'autres endroits du village. Que ferons nous si un autre particulier demande également le déplacement de la conduite traversant sa propriété et n'évacuant pas ses seules eaux usées??

 

                                                                                        Remarques personnelles écrites par Jean Pierre HOURS

                                                                                                                        

 

                 Prochain conseil municipal, attention, à 20 heures 15

 

J'ai l'honneur de vous inviter à participer à la réunion du Conseil Municipal qui aura lieu le

                   Mercredi 28 mai 2014 à 20 heures 15

         à la Mairie de St Etienne Vallée Française (salle du conseil).

 

                        ORDRE du JOUR

1 – Adoption du compte rendu de la séance du 30 avril 2014

2 – Eco Hameau

3 - 3ème tranche DFCI Dalles-Malmeillas

4 – Maison des services : proposition de modifications

5 – Nouveaux rythmes scolaires

6 – Déviation de Droubies

7 – Décision modificative du budget AEP

9 – Questions diverses

Posté par Michel SALLES à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les résultats des élections Européennes

St-Etienne-Vallée-Française (48)
Population : 527
Inscrits 467    Exprimés 252
Votants 268    Abstentions 42,61 %
Blancs 1    Nuls 15
Listes Voix
J. Bové 55
J.-L. Mélenchon 54
L. Aliot 49
M. Alliot-Marie 30
V. Rozière 20
J. Boussion 13
P. Lesellier 10
R. Rochefort 9
P. Poutou 3
F. Lenne 3
J.-C. Martinez 2
S. Torremocha 1
P. Marty 1
E. Mahuet 1
A. Nègre 1
F. Hondema-M. 0
J. Tellechea 0
G. Courossé 0
N. Pradalier 0
M.-J. Husset 0
R. Chamagne 0
S. Ghazouane 0
M. Juy 0
R. Camus 0
M. Gros

Posté par Michel SALLES à 07:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2014

Compte rendu du conseil municipal du 30 Avril, non officiel rédigé par Noël Grand

Secrétaire de séance: Colette PAGES

 

La séance est ouverte à 18 heures 10 mn.

 

1 – Adoption du compte rendu de la séance du 5 avril 2014

          Adopté à l’unanimité

 

2 – Délégation au Maire de certaines attributions du Conseil Municipal

          Adopté à l’unanimité

 

3 – Détermination du nombre de représentants au Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) et élection des   représentants du conseil municipal

Nombre de représentants proposés : 4

          Voté à l’unanimité

 

Candidats : Bruno Deldique ;  A.M. Baillou, H. Massal, R. Verdelhan

          Vote :   pour     14           Abstention : 1

 

Le maire informe des 4 personnes hors conseil municipal qui siègeront au CCAS :

       Daniel VIALET, Jean IMBERT, Marie-Claude VIDAL, Catherine PELADAN

 

4 – Election de 2 délégués (1 titulaire et 1 suppléant) à l’ASA de DFCI du canton de St Germain de Calberte

Candidats : JL Vialet      Suppléant : R. Verdelhan

Vote : unanimité

 

5 -  Vote des 4 taxes

Le CM vote à l’unanimité le fait qu’il n’y ait pas d’augmentation des 4 taxes.

 

6 - Vote des Budgets 2014 :

* Budget Principal (commune)

    - Le jardin du souvenir sera à réaliser à côté du columbarium. J.L. Vialet et Serge Pouget doivent s’en occuper.

   - ancienne mairie. Le maire va demander aux associations de faire le point sur le matériel qui y est entreposé. (Le local a été rangé il y a 6 mois par le foyer rural à la demande du maire).

   - Noël GRAND demande si l’achat du lave-vaisselle pour la salle polyvalente, prévu l’an dernier mais repoussé car non réalisable dans le cadre des crédits engagés pour 2013, a été prévu au budget 2014 et inscrit. Le Maire répond qu’il faut savoir si les associations l’ont demandé et dans ce cas il pourra être voté une Décision Budgétaire Modificative. ( la demande a été formulée et préalablement débattue en conseil municipal.)

 

   - crèche les travaux de la crèche étant terminés, il reste 2 000 € qui seront reversé pour l’aménagement de l’aire de jeux (achat petit toboggan et petite table de camping, rampe d‘accès)

  - maison des services. Le maire a demandé à la Communauté de Commune de prévoir un fond de concours.

  - l’aménagement pour le stationnement sera à voir après la construction de la maison des services

  - Etude de portance des ponts de Burgen et de Peyrasse. Ils peuvent supporter 19T maxi mais le document le stipulant n’est pas arrivé en mairie.  Pour le premier il faudra remplacer les barrières de sécurité ; pour le second, il faut installer des barrières amovibles à enlever en cas de crues.

  - Plateforme des ordures ménagères. La CC ayant déjà inscrit à son budget l’installation de la plateforme, la mairie décider son éventuel changement d’emplacement. Le financement sera pris en charge par la commune.

 

* Budgets annexes (service des eaux – CCAS)

   ° Budget de l’eau

Le Maire explique que la préfecture demande à la commune  d’assurer l’alimentation en eau potable et l’assainissement du Village vacances. Il explique que la communauté n’ayant pas compétence sur l’eau, elle ne peut gérer le site du Martinet. Il faudrait sinon qu’elle prenne la compétence « réseaux AEP et assainissement » pour l’ensemble des 8 communes.

 

Dès à présent la préfecture nous demande d’inscrire au budget pour les prestations des agents communaux, soit un total augmenté de 10 000 € pour prévoir dès à présent le travail éventuel des agents municipaux au Martinet, et sur les réseaux communaux. (Temps passé par les agents communaux pour relever les compteurs et entretenir les réseaux).

Le maire informe qu’il a demandé une subvention pour cette gestion de l’eau au village vacances.                       

                   adopté à l’unanimité

 

  ° Budget CCAS

             Pour : 14  Abstention : 1

Noël GRAND explique son vote en précisant que depuis qu’il est élu il s’abstient sur ce sujet car pour lui un CCAS ne peut se limiter à offrir aux personnes âgées le cadeau de fin d’année.  Il précise  qu’il n’a absolument rien contre le fait que les aînés se voient offrir un cadeau par la municipalité. Bien au contraire. Il trouve cela très bien.

 

7 – Demande de subvention DETR pour la modernisation des équipements informatiques en vue de la dématérialisation des procédures avec l’Etat (modification)

                   Voté à l’unanimité.

 

8 – Voirie 2014 - Programme SDEE

La municipalité précédente avait retenu :

Voies communales des Selves, du Resses, de Thonas, et des Poussiels.

Sont retenues pour cette année par la nouvelle municipalité : les 2 premières qui coutent respectivement 34323€  TTC et 35 826 €. La mairie peut avoir 50 %  de subvention du SDE.

Pour Thonas les trous seront bouchés.     

                   Voté à l’unanimité.

 

Une somme de 100 000 € est également prévue pour le programme voirie 2014.

Rappelons que sur le budget 2013 reste à réaliser la route du Mazel (environ 15 000 €) et que pour la route de Leyris le contrat avec le SDEE prévoit la réfection de la chaussée de la grille du château à l’embranchement de Plantevidou (marque rouge sur la route)

 

 

9 – Questions diverses

1)     Etude de faisabilité sur l’éco-hameau.

 La procédure de l’étude (une quinzaine de pages) est présentée sur la table. Le maire invite tous les conseillers à en prendre connaissance puis dit « vous en ferez ce que vous voudrez ».

 

2)     Réservoir DFCI des Abrits (pour un montant prévu d’environ 70 000 € HT) les travaux sont bien avancés et gérés par les services de l’ONF.

 

3)     Troisième tranche de la route de Droubies, gérée également par l’ONF, depuis longtemps on attend après  les servitudes de passage, mais rien ne se fait, et d’après le maire les travaux ne pourront se faire en 2014.

 

4)     Nouveau procédé d’épandage sur un des bassins de la station d’épuration, éliminant l’utilisation d’herbicides sur un site proche de la rivière. Une somme avait été prévue dans le cadre de la convention signée avec le CIVAM du Gard pour expérimenter cela.

 

5)     Assainissement MERCON/VIALET

Depuis un différend qui oppose ces deux voisins, M Vialet demande à ce que la mairie procède au retrait du morceau de tuyau d’évacuation (1.80 m visible) de M Mercon, passant dans sa propriété au dessus du canal d’évacuation des eaux pluviales,

Cette installation d’assainissement avait été réalisée par la mairie et avec l’accord des deux partis il y a presque trente ans. Il est exposé que la mairie étant à l’origine de cette installation, elle doit donc aujourd’hui réparer cette erreur. Coût de l’opération : 3 650 € réalisée par l’entreprise JULLIAN. Un précèdent devis  avait été présenté lors de la précédente mandature, mais n’avait été retenu car jugé trop onéreux.

                         Voté à l’unanimité.

 

6)     Renouvellement CAE pour l’Office du Tourisme

 3 candidats dont Mme Sophie CICHON

 

7)     Elections européennes  Le 25 mai 2014

 

8)     Courrier de Noël GRAND

Dans un courrier envoyé au maire, Noël Grand dénonce les actes et les paroles scandaleux qui ont été prononcés et effectués à l’égard de certaines personnes de sa liste et le climat général de la campagne électorale.

M Le Maire souhaite répondre en préambule au courrier de M Grand, dénonçant lui aussi ces actes, mais après avoir développé ses arguments,  lui et des conseillers refusent que Noël GRAND lise cette lettre en conseil municipal car ils trouvent que s’y trouvent des attaques (non nominatives) de 2 élus. Le maire propose de lui laisser le faire à huis clos.

Noël GRAND trouve cela inutile et demande alors que soit porté au compte rendu du conseil municipal ce refus.

 

                                    L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 21 h30

                                    Compte rendu non officiel rédigé par Noël Grand

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Michel SALLES à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2014

 

 

           

                                                       MAIRIE          de  ST ETIENNE VALLEE FRANCAISE                 48330                                       

CONVOCATION  du  CONSEIL  MUNICIPAL

Ordinaire -    

 

Madame, Monsieur,        

 

                                    

                                      J'ai l'honneur de vous inviter à participer à la réunion du Conseil Municipal qui aura lieu le

                                                              Mercredi  30  avril  2014 à 18 heures

                                                   à la Mairie de St Etienne Vallée Française (salle du conseil).

Veuillez agréer l'assurance de ma considération distinguée.

                                                               A St Etienne Vallée Française, le 23 avril 2014

                                                              Le Maire,

                                                               

 

  

                                                               Gérard CROUZAT 

 ORDRE  du  JOUR

 

1 – Adoption du compte rendu de la séance du 5 avril 2014

2 – Délégation au Maire de certaines attributions du Conseil Municipal

3 – Détermination du nombre de représentants au Centre Communal d’Action Sociale (C.C.A.S.) et élection des   représentants du conseil municipal

4 – Election de 2 délégués (1 titulaire et 1 suppléant) à l’ASA de DFCI du canton de St Germain de Calberte

5 -  Vote des 4 taxes

6 - Vote des Budgets 2014 :

° Budget Principal (commune)

° Budgets annexes (service des eaux – CCAS)

7 – Demande de subvention DETR pour la modernisation des équipements informatiques en vue de la           dématérialisation des procédures avec l’Etat (modification)

8 – Voirie 2014 - Programme SDEE

9 – Questions diverses

Posté par Michel SALLES à 15:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2014

Résultats du second tour des élections municipales

Jennifer GRANDON              Elu     54,66 %211 votes
Roger VERDELHAN              Elu     52,84 %204 votes
Ardoine CLAUZEL                Elu     51,55 %199 votes
Serge POUGET                     Elu     50,77 %196 votes
Jean-Louis VIALET              Elu    50,77 %196 votes
Anne-Marie BAILLOU          Elu    49,48 %191 votes
Noël GRAND                          Elu    49,22 %190 votes
Martine BRITO                      Elu    48,70 %188 votes
Willy BELLU                            48,18 %186votes
Ludovic VIALET                     48,18 %186 votes
Fabien DUBREUIL                  46,37 %179 votes
André MIGAYRON                   45,07 %174 votes
Andréa KUTASSY                    43,78 %169 votes
Jean-Loup ANTHONY              43,78 %169 votes
Jean-Pierre HOURS                 42,74 %165 votes
Eve BOUGNOUX                       42,48 %164 votes

Posté par Michel SALLES à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2014

Nos candidats pour le second tour des élections municipales

Union et Dynamisme pour l’Avenir

Liste citoyenne d’intérêts communaux pour un

développement raisonné, durable et harmonieux


Candidats pour le second tour des élections municipales

 

Image1

 

ANTHONY Jean-Loup : 62 ans, retraité actif, marié, 2 enfants. Installés aux Copies en 1994. Formé à l'ingénierie des pétroles. Chef d'entreprise dans les télécom. pendant plus de 25 ans. Expert auprès du Ministère des Télécom. Commission Européenne, CNIL. Formateur en conduite de projets, élaboration de prévisionnels financiers, organisation du travail en équipe. Mon expérience m'a permis d'intervenir auprès de particuliers ou d'associations, - 10 ans auprès de Pierre RABHI– pour plus d’équité et de justice.

 

 

 

 

 

 

Image2

 

BELLU Willy : 41 ans, marié 2 enfants agriculteur bio, pompier volontaire. Formateur professionnel pour adultes dans les métiers du bâtiment, en pré-qualification informatique, successivement en centre pénitentiaire, j’ai souhaité avec ma famille retrouver une meilleure harmonie de vie à la campagne. Installés à « Patience » où nous développons une pluri activité, gîte, safran, châtaignes, travail du bois…, je rejoins cette équipe dont je partage les convictions pour une gestion harmonieuse et consensuelle de la Commune.

 

 

 

 

Image3

BOUGNOUX Eve : 52 ans, mariée à St Etienne il y a 25 ans, trois enfants, résidant à l’Apié.  Ancienne chef d'entreprise, issue de la grande distribution alimentaire, j'ai implanté, avec mon mari, plusieurs surfaces de vente de produits biologiques, pour finir avec deux magasins « BIOCOOP ». Aujourd'hui, vivant à temps plein à St Etienne, je peux apporter le fruit de mon expérience.

 

 

 

Image4

 

 

DUBREUIL Fabien : 36 ans, pacsé, 3 enfants, apiculteur. 20 ans en Bretagne, 10 ans en Haute Savoie, arrivés à Saint Etienne en 2007. En 2010 apiculteur par passion, aujourd’hui avec 400 ruches j’en vis convenablement. En 2009 à l’origine du Foyer Rural, force de proposition culturelle, en 2012 Co Président de l’association Trait d’Union (Pont de Montvert), qui gère 3 crèches et centres de loisirs sur 2 Com.Com.. Mon engagement est une suite logique de ma forte implication dans ma Commune.

 

 

 

 

Image1

GRAND Noël: Conseiller sortant, 44 ans, marié 2 enfants, maître d’internat au collège, pompier volontaire, formateur PSC1 (secourisme).  Arrivé en 1995 à St Etienne VF,  je me suis rapidement engagé dans la vie associative (tennis pendant plusieurs années, puis maintenant Foyer Rural). Je sollicite vos suffrages afin que nous puissions mettre en œuvre la politique de développement et d’ouverture que notre Commune mérite.

 

 

 

 

Image2

 

 

HOURS Jean Pierre : 2ème adjoint sortant, 64 ans, marié, 4 enfants, instituteur retraité. Membre actif du Foyer Rural, du Syndicat d’Initiative et plus largement de la vie associative. Attaché à ce que nous laisserons à nos enfants, et investi dans tout ce qui concerne l’environnement, le patrimoine, les économies d’énergie, les principes constructifs nouveaux, la réduction des produits phytosanitaires, la culture et l’enseignement.

 

 

 

 

 

Image3

 

KUTASSY Andréa : 38 ans, 1 enfant, artisan bijoutier, je vis de mon métier. J'ai fait mes études et vécu longtemps à Paris puis ai beaucoup voyagé à travers le monde. J'ai découvert les Cévennes il y a 4 ans et fait le choix d'y vivre. Toutes les questions d'écologie m'intéressent et je veux mettre mon énergie pour aider St Etienne à faire les bons choix pour l'avenir de nos enfants.

 

 

 

 

Image4

 

MIGAYRON André : 67 ans, retraité de France Télécom, marié, 1 enfant. Depuis 40 ans dans la maison familiale, entré au CM de St Etienne en 1977, Maire de 1983 à 1995, engagé dans la vie associative depuis toujours, Parents d’élèves, Tennis, Festival de la randonnée,S.I... J’ai toujours consacré une partie de mon temps libre à agir pour le mieux être de la Commune. Je reviens solliciter vos suffrages avec une équipe diversifiée, soucieuse de travailler dans la plus grande transparence et la rigueur et conduire la Commune vers un développement raisonné, adapté à la modernité.

 

 

 

 L’expérience et la proximité d’une équipe au service de notre commune

 

 

 

Posté par Michel SALLES à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2014

« Union et dynamisme pour l’avenir »

 

Liste d’intérêts communaux pour un développement raisonné,

durable et harmonieux de la commune,

conduite par Michel SALLES

Veuillez excuser la qualité des photos qu'il m'est impossible d'avoir de meilleure qualité

Image a

 

ANTHONY Jean-Loup : 62 ans, retraité actif, marié, 2 enfants. Installés aux Copies en 1994. Formé à l'ingénierie des pétroles. Chef d'entreprise dans les télécom. pendant plus de 25 ans. Expert auprès du Ministère des Télécom. Commission Européenne, CNIL. Formateur en conduite de projets, élaboration de prévisionnels financiers, organisation du travail en équipe. Mon expérience m'a permis d'intervenir auprès de particuliers ou d'associations, - 10 ans auprès de Pierre RABHI– pour plus d’équité et de justice

 

 

Image b

 

BELLU Willy : 41 ans, marié 2 enfants agriculteur bio, pompier volontaire. Formateur professionnel pour adultes dans les métiers du bâtiment, en pré-qualification informatique, successivement en centre pénitentiaire, j’ai souhaité avec ma famille retrouver une meilleure harmonie de vie à la campagne. Installés à « Patience » où nous développons une pluri activité, gîte, safran, châtaignes, travail du bois…, je rejoins cette équipe dont je partage les convictions pour une gestion harmonieuse et consensuelle de la Commune.

 

Image c

 

BOUGNOUX Eve : 52 ans, mariée à St Etienne il y a 25 ans, trois enfants, résidant à l’Apié.  Ancienne chef d'entreprise, issue de la grande distribution alimentaire, j'ai implanté, avec mon mari, plusieurs surfaces de vente de produits biologiques, pour finir avec deux magasins « BIOCOOP ». Aujourd'hui, vivant à temps plein à St Etienne, je peux apporter le fruit de mon expérience.

 

Image d

 

COGNO Daniel : 75 ans, marié 2 enfants agriculteur, retraité des travaux publics, habitant aux Cazals. Pendant 10 ans j’ai oeuvré dans une association de soutien pour enfants et adultes handicapés. Comme de nombreux Cévenols, en complément de mon activité professionnelle, nous avons valorisé en famille la propriété agricole, jardin, vigne, chèvres….Je suivrai tout particulièrement les dossiers concernant la voirie communale

 

Imagee

 

DUBREUIL Fabien : 36 ans, pacsé, 3 enfants, apiculteur. 20 ans en Bretagne, 10 ans en Haute Savoie, arrivés à Saint Etienne en 2007. En 2010 apiculteur par passion, aujourd’hui avec 400 ruches j’en vis convenablement. En 2009 à l’origine du Foyer Rural, force de proposition culturelle, en 2012 Co Président de l’association Trait d’Union (Pont de Montvert), qui gère 3 crèches et centres de loisirs sur 2 Com.Com.. Mon engagement est une suite logique de ma forte implication dans ma Commune.

 

Imagef

 

GRAND Noël: Conseiller sortant, 44 ans, marié 2 enfants, maître d’internat au collège, pompier volontaire, formateur PSC1 (secourisme).  Arrivé en 1995 à St Etienne VF,  je me suis rapidement engagé dans la vie associative (tennis pendant plusieurs années, puis maintenant Foyer Rural). Je sollicite vos suffrages afin que nous puissions mettre en œuvre la politique de développement et d’ouverture que notre Commune mérite.

 

 

Imageh

 

HOURS Jean Pierre : 2ème adjoint sortant, 64 ans, marié, 4 enfants, instituteur retraité. Membre actif du Foyer Rural, du Syndicat d’Initiative et plus largement de la vie associative. Attaché à ce que nous laisserons à nos enfants, et investi dans tout ce qui concerne l’environnement, le patrimoine, les économies d’énergie, les principes constructifs nouveaux, la réduction des produits phytosanitaires, la culture et l’enseignement.

 

 

Image8

 

JULLIAN Marguerite : Conseillère sortante, élue depuis 1995, 67 ans retraitée de France Télécom, investie une dizaine d’années dans la vie associative, a créé «l’Atelier», organisé des concerts et des rencontres littéraires, animé le SI. Je souhaite continuer à participer à une équipe dynamique porteuse de projets innovants, respectueux de l’environnement, utilisant nos ressources, économes en énergie, créateurs d’emplois et favorisant l’installation de nouveaux habitants qui soutiennent école, collège, commerces et producteurs locaux.

 

La suite page suivante............

 

 

 

Posté par Michel SALLES à 13:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

« Union et dynamisme pour l’avenir »

 

Liste d’intérêts communaux pour un développement raisonné,

durable et harmonieux de la commune (suite)

conduite par Michel SALLES

 

 

Image1

 

KUTASSY Andréa : 38 ans, 1 enfant, artisan bijoutier, je vis de mon métier. J'ai fait mes études et vécu longtemps à Paris puis ai beaucoup voyagé à travers le monde. J'ai découvert les Cévennes il y a 4 ans et fait le choix d'y vivre. Toutes les questions d'écologie m'intéressent et je veux mettre mon énergie pour aider St Etienne à faire les bons choix pour l'avenir de nos enfants.

 

Image2

 

MEISSONNIER Éliette : 68 ans, 2 enfants, enseignante retraitée. J’ai connu St Etienne grâce à mon époux qui en était originaire. Depuis 1972 je réside au village où j’ai enseigné pendant près de 20 ans. Très impliquée dans la vie associative (École, Tennis Stéphanois, Festival de la Randonnée), je souhaite mettre ma disponibilité à la disposition d’une équipe investie pour le mieux vivre et la convivialité à St Etienne.

 

 

Image3

 

MERCON Danielle : 72 ans retraitée, mariée, 2 enfants. Formation en droit commercial, responsable de trois magasins. Installée en 1987, j’ai travaillé pendant 2 ans au SI puis 4 ans au collège. Engagée dans la vie associative du village, SI, Tennis, agréée éducation nationale, j’ai accompagné les écoliers pour diverses activités, piscine, voyages, classes vertes. Correspondante de la Lozère Nouvelle, j’aime ce village et je souhaite soutenir les projets pour son amélioration et son développement.

 

 

Image4

 

MIGAYRON André : 67 ans, retraité de France Télécom, marié, 1 enfant. Depuis 40 ans dans la maison familiale, entré au CM de St Etienne en 1977, Maire de 1983 à 1995, engagé dans la vie associative depuis toujours, Parents d’élèves, Tennis, Festival de la randonnée,S.I... J’ai toujours consacré une partie de mon temps libre à agir pour le mieux être de la Commune. Je reviens solliciter vos suffrages avec une équipe diversifiée, soucieuse de travailler dans la plus grande transparence et la rigueur et conduire la Commune vers un développement raisonné, adapté à la modernité.

 

Image5

 

NORY Bernadette : conseillère sortante, 57 ans, mariée, 3 enfants, Professeure des Écoles, directrice depuis 3 ans et installée dans la maison familiale depuis 2003. Engagée dans la vie associative, j’ai oeuvré pour la création du Foyer Rural et l’installation de la bibliothèque dans ses nouveaux locaux. Élue en 2008, j’ai acquis l’expérience des affaires communales. A la retraite en 2015, je compte bien m’investir plus encore pour l’éducation, la culture, le bien-être de tous les habitants.

 

 

Image6

 

 

SALLES Michel : Conseiller municipal sortant, 67 ans, marié, 2 enfants, né à la Taillade, entré « aux PTT » en 1968. Engagé dans le milieu associatif depuis plus de 40 années je me suis investi dans le tourisme ( président du SI) et j’ai obtenu un mandat municipal en 2008. Pour avoir maintes fois parcouru la Commune, j’ai la chance d’avoir une totale connaissance de son territoire. Nous avons suffisamment communiqué ces 6 dernières années pour vous expliquer notre conception de la gestion municipale. Les projets s’élaborent collectivement en Conseil Municipal et le Maire est chargé de leur mise en oeuvre. Si vous nous accordez la majorité, mes colistiers m’ont donné mandat pour solliciter cette fonction.

 

Image7

 

THOMAS Marie-Pierre : 56 ans, mariée, 2 enfants, hébergeur, il y a 8 ans j ‘ai pu m’installer dans ce village où je reçois des randonneurs. J‘ai été institutrice puis bibliothécaire, toujours active au sein de différentes associations à vocation sociale, humanitaire ou culturelle. Je désire pour tous les habitants de notre Commune la cohérence entre le nécessaire et le souhaitable, entre le respect d’une certaine tradition et les bénéfices d’un progrès savamment mesuré. J‘espère des projets et des réalisations qui sans léser notre vie quotidienne soient tournés vers l’avenir.

 

 L’expérience et la proximité d’une équipe au service de notre commune

 

 

 

Posté par Michel SALLES à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]