Mardi matin, Michel Salles et Jean Pierre Hours sommes allés en mairie remettre un courrier signé par 6 conseillers. Le maire nous a reçus, et pendant une bonne heure, dans un climat relativement constructif, nous avons débattu des principaux points qui méritent débat.

  Nous n'avons eu aucune réponse sur la date du prochain conseil municipal.

                            _________________________________________________________

              Demande d’inscription à l’ordre du jour du prochain conseil municipal

  Les élus soussignés demandent l’inscription à l’ordre du jour du conseil municipal du mercredi 26 août le point suivant :

La route de la vallée de Droubies. Desserte des 17 maisons habitées,

10 résidences secondaires et 6 inhabitées, soit au total 31 maisons.

Pour mémoire

  *Jamais les habitants n’ont demandé de piste DFCI. Dans une pétition du 05 septembre 2003 signée par 16 familles, les petitionnaires demandent :

« Que la voie communale principale soit goudronnée

et que l’entretien des voies communales secondaires soir correct et régulier »

  *Comme nous le savons, cette piste ne présente pas d’intérêt DFCI majeur. Dans le document du plan massif présenté à la réunion du 1er Juin 2006 à Florac, sur une classification de fonctionnalité DFCI, elle est classée 1 sur 5.  Par contre la note de sa fonctionnalité non DFCI (desserte habitations) est de 4 sur 5.

  *Dans ce même document, l’entretien de la piste sur une longueur de

8,630 km

est estimé à 8889 € en 2006. On peut considérer qu’en 2010, sur la distance concernée, le coût, compte tenu des augmentations constatées,  approchera les 10 000 € par an. Pour rappel l'entretien le Péreyret Droubies est évalué à 2410 € par an.

  En prenant en compte l’ensemble des pistes DFCI sur la commune, on devrait inscrire au budget 30 000 € par an pour un entretien que nous sommes obligés d’effectuer.

  *Depuis 2003, rien n’a été fait. Aujourd’hui on leur dit :

                                   «  C’est la piste DFCI ou rien du tout. »

  *Pour faire adhérer, on promet des déviations, des murs, et même le goudron sur la piste DFCI. On minimise l’impact des normes DFCI, alors que le sous préfet dans un courrier du 30 Juillet nous répond.

«  Les caractéristiques techniques des pistes (pente, largeur, virages…) doivent obligatoirement répondre à des normes imposées pour la sécurité des services de prévention et de lutte contre les incendies »

Nous demandons donc au conseil municipal de refuser ce projet de piste DFCI qui défigurerait la vallée de Droubies, et pour lequel aucune solution de raccordement n’est à ce jour prévue. Compte tenu des normes imposées pour la création des pistes DFCI nous demandons au conseil municipal par délibération de demander au préfet le retrait du plan massif de cette piste.

Nous demandons au conseil de s’engager vers une solution beaucoup plus cohérente pour nos vallées Cévenoles, et qui satisferait à la fois la circulation des personnes et des véhicules de secours.

    1/ Dès l’automne, on remet en état (reprofilage, compactage) la route actuelle qui a déjà partout une largeur minimale de quatre mètres. Les employés communaux nettoient les talus, curent les fossés, débouchent les buses.                      

                         On délibère ce jour sur ce premier point.

   On demande aux propriétaires les cessions de terrain pour régulariser la situation administrative de la voie communale. On  étudie au cas par cas les déviations qui avaient été envisagées

  2/ L’année prochaine, sur le budget 2010, on goudronne, en concertation avec les usagers, les portions de la route les plus dégradés, ou les plus pentus.

                               On le prévoit donc au budget 2010.

  3/Ensuite on poursuit sur plusieurs années une desserte correcte de la vallée, en goudronnant les parties qui le nécessitent, en prenant en compte la route de

La Borie

à Droubies. On conserve éventuellement aux endroits les moins pentus une plate forme de roulement en terre.

  Si le maire refuse la convocation du conseil municipal à la date prévue, nous soussignés demandons la convocation d’un conseil municipal extraordinaire avec comme ordre du jour :

              La piste de Droubies

             

La Fare.

Oui

ou non la commune souhaite –t-elle l’acquérir et pour quels projets.

             L’adduction d’eau de l’Elzet. Réunion avec Gaxieu.

              Les ralentisseurs.

  Noël Grand                            Jean Pierre Hours                 Maguy Julian       

  Manu Julian                            Bernadette Nory                   Michel Salles

Ces six personnes, qui représentent la majorité au sein du conseil,

ont signé le texte ci-dessus.