Incroyable…….mais vrai !

    Il est des comportements que nous préfèrerions ne pas commenter. Bien souvent nous cherchons à exprimer nos sentiments avec retenue, tant il est vrai que pour nous la recherche du consensus est prioritaire, même si certains se plaisent à suggérer le contraire aux oreilles bienveillantes de ceux qui ont envie de n’entendre qu’un seul son  de cloche.

  Vendredi 27 Mars nous étions en conseil communautaire à Sainte Croix. Principal sujet à l’ordre du jour : le budget de la communauté des communes.

  Une remarque en préambule. Sur 93 000 € versés par les communes à la communauté des communes, celle-ci en reverse 67 000 aux associations de son territoire, soit déjà 72% de ce qu’elle perçoit.

En ce qui concerne notre commune, au titre du contrat éducatif local, nous percevons plus de 5000 € d’aides (foyer du collège, atelier théâtre et tennis, animations collège, foyer rural dont le centre aéré, école primaire). N’est pas comptée la subvention de plus de 4000 € à l’école de musique. 

Notre maire n’a pas voté ces subventions aux associations !

Poursuivons. Nous devions ensuite voter les aides aux foyers ruraux. La communauté des communes se propose d’aider notre foyer rural « Le Ginestel » à hauteur de 7500 €, reconnaissant ainsi la qualité d’un travail réalisé par l’équipe dirigeante, qui tout au long de l’année, avec Manuella, participe à l’animation du village. 

  Notre maire n’a pas voté cette subvention au foyer rural !

Aide au syndicat d’initiative ; 1500

                                          Notre maire n’a pas voté cette subvention

  Dans le cadre du budget, la communauté nous demandait de voter 30 000 € pour une étude technique sur la reconstruction du village vacances (projet de 3 millions d’euros).

Notre maire n’a pas participé au vote.

Pire encore. Il n’a dons pas voté cette somme au budget, qui était équilibrée par trois subventions (Europe, conseil régional et conseil général pour 24 000 € et 6000 € d’auto financement).

  Par contre un peu plus tard, alors qu’il avait refusé de voter pour la réalisation de l’étude, il vote favorablement  pour les demandes de subventions…..sans commentaires……..

Notre maire ne vote pas les crédits pour une étude indispensable à l’obtention d’aides

à la reconstruction du village vacances, moteur économique de notre commune.

Pour en terminer, dans le cadre des budgets annexes, nous devions voter celui du village vacances. Budget important qui dépasse 200 000 €, indispensable pour l’ouverture du site.

Notre maire n’a pas participé au vote.

  Le président de la communauté des communes, tout comme la majorité des délégués étaient surpris, d’autant plus que Mr Crouzat est membre du bureau, que ce bureau avait étudié le budget, et que Mr Crouzat n’avait fait aucune remarque à ce moment là.

Rassurez vous : Les délégués de la communauté des communes ont soutenu les propositions budgétaires, et ont avec nos trois délégués présents (Michel, Noël et Jean Pierre) voté les budgets nécessaires au développement économique et culturel de notre commune.

                                      Compte rendu écrit par Jean Pierre HOURS