Ce sont une vingtaine de personnes qui assistent à notre réunion, nous en avions invité environ quarante, de toutes tendances et représentatives de la diversité locale. Plusieurs se sont excusées, retenues par des obligations diverses. A noter que cinq élus de notre groupe sont présents, Manu Julian absent est en vacances. C’est Bernadette Nory qui démarre la réunion, et lance la discussion.

  Elle explique que le but de notre démarche est de rassembler et surtout pas d’exclure, de rassembler le plus de monde possible afin d’enrichir la réflexion et promouvoir l’émergence d’idées nouvelles. Elle ne voudrait surtout pas que la situation vécue ces cinq dernières années se renouvelle. 

  Ci-dessous en vrac les remarques formulées et les sujets abordés au cours de la réunion :

           Rien n’est écrit, rien n’est décidé, tout est à discuter pour le bien être de Saint Etienne….  

          ●Pourquoi une partie de la population invitée n’est elle pas venue ?

          Il faudra trouver un modus vivendi pour ne pas repartir dans l’affrontement…

          Nous étions d’accord sur près de 90 % des dossiers, votés alors à l’unanimité.

         Le panachage est à l’origine de bien des maux dont nous avons souffert.Il faut, quelle que soit la liste élue, quelle dispose d’une large majorité…

       Il faut à tout prix, au regard des difficultés à venir avec les administrations, une équipe rassemblant des gens compétents, formés aux nouvelles technologies de communications qui nous sont imposées.

       Les projets doivent être débattus avec la population, avant d’être finalisés. Si débat il doit y avoir, il faudra savoir gérer la synthèse et faire avancer les dossiers. Besoin de consultation mais également de cohésion et de pragmatisme.

      Rien n’empêche de réinventer…. (tout un programme !!!)

      Pour que la population s’implante, reste, il faut au sein du conseil des gens motivés et compétents porteurs de beaux projets. 

Thèmes abordés…

   La Fare, les activités agricoles et artisanales, les débouchés économiques….le lien avec le tourisme 

   Le village vacances, les difficultés avec la communauté de communes, les projets possibles et les choix à faire.

   ●Nous aurons un nouveau conseil communautaire, les élus au nombre de cinq devront défendre le projet village vacances. Pour cela on devra s’appuyer sur des personnes motivées, intéressées et compétentes. 

  ●La maison des services….Jean Marc Maréchal prend la parole. Il y a de moins en moins de médecins en Lozère (un de moins à Florac). Pourtant le besoin est fort. Saint Etienne a une position forte, au débouché des deux vallées.  

Nous parlons des locaux dont les travaux devraient débuter rapidement, mais également de logements confortables qui font cruellement défaut à Saint Etienne.

 Le mot qui revient est « dynamique ». Nous devons créer une dynamique autour des projets à venir.

C’est un entraînement qui multiplie les effets de nos actions

et en suscite de nouvelles.

 

  ●Le regroupement des communautés de communes, des cantons. 

  ●Les routes…Selon quels critères on définit les travaux à effectuer, le matériel à acheter….Qui fait quoi ? Cibler les besoins.   

                         Le stationnement, l’éco hameau, l’ancienne mairie…. 

  Bien entendu tous les thèmes n’ont pas été abordés. Le débat est resté sur les sujets soulevés par les participants. Nous organiserons une nouvelle réunion courant Octobre.

    Compte rendu rédigé par Jean Pierre Hours à partir de notes prises par Pascale Hours.   

    Ayez de l’indulgence pour la mise en page du blog, sur laquelle il ne nous est pas possible d’intervenir.

IMG_0075

IMG_0076

IMG_0077