Eh bien oui, le temps passe vite.                 Fugit irréparabile tempus !

Déjà 5 années que le conseil municipal actuel a été élu. L’année prochaine à cette date, de nouveaux élus (femmes et hommes) seront en place.

 

  La seule chose souhaitable, c’est que chacun d’entre nous, à son niveau  puisse devenir « acteur » de cette transition. La commune a besoin de toutes les bonnes volontés pour mener à bien son destin. Toutes les idées sont les bienvenues car j’ai souvent dit qu’on était plus intelligent à dix que seul( il faudra 15 candidats). La démocratie nourrit le débat, éclaire la décision et avec de l’intelligence et une bonne communication, cela devient un plaisir de travailler au service de la collectivité.

 

   Même si le principe d’une démocratie participative forte m’anime, il faut savoir que toutes les décisions relèvent des choix du conseil municipal qui travaille, propose, vote. Le Maire exécute alors les décisions majoritairement prises.  C’est la loi de notre République, de la démocratie parfois difficile à faire accepter ces derniers temps à St Etienne.

 

   Pour éviter que la  situation qui a fortement perturbé l’ambiance au sein du conseil municipal ces dernières années ne se reproduise,  il faut que le groupe d’élus qui dirigera la commune pour les six ans à venir soit portée par une forte majorité. Cela facilitera l’expression et la prise en compte d’opinions diverses qui enrichiront la prise de décision, et renverra aux calendes grecques les blocages que nous avons rencontrés dernièrement sur bien des dossiers. Cependant si on regarde un peu en arrière, on se félicitera de voir que malgré  la difficulté de parvenir au consensus, l’actuelle municipalité a mené à bien nombre de dossiers importants dans un esprit de bonne intelligence.

  La composition d’une liste est donc une affaire délicate qui devra regrouper au maximum toutes les sensibilités de la commune. Bien que n’étant  pas soumis au respect de la parité, il est important que la représentation des femmes soit égale à celle des hommes. Nos jeunes citoyens et citoyennes ont également toutes leurs places car l’avenir et la continuité de la gestion municipale va leur incomber dans les prochaines années.

Notre liste devra être la plus représentative possible des couches sociales, économiques et culturelles de la commune. Chacun doit pouvoir y trouver sa place et y consacrer le temps dont il dispose. Aujourd’hui, avec les moyens de communications  modernes il est aisé de travailler efficacement notamment dans la diffusion de l’information (Site internet, courriels, SMS, …)

  Certes les retraités ont souvent plus de temps libre à consacrer à l’action publique mais leur temps libre et leurs éventuelles compétences devront s’appuyer sur les réalités de la vie quotidienne que connaissent les actifs pour la garderie, l’école, la crèche, les horaires de travail, la fatigue en fin de journée..

 

  Chacun(e) a donc sa place au sein du conseil municipal avec le temps dont il dispose et il est toujours possible de « s’adapter » pour permettre à celles et ceux qui travaillent de participer.

 

 

  Les candidats des diverses listes devront présenter leurs projets auprès de la population, accepter la confrontation des opinions devant les électeurs qui en dernier recours devront se prononcer par le vote, ce pouvoir citoyen fort qui permet de choisir mais aussi de sanctionner. On peut espérer que ce vote  ne sera pas l’expression d’un rejet, mais plutôt l’adhésion à un projet de territoire élaboré à partir des convictions affichées par les candidats. Ce sera alors confier à un groupe d’élus le développement de la commune et son harmonie pour le bien vivre ensemble. 

 

  Oui, voter c’est choisir, alors ne laissez pas passer votre tour…..

 

    Oui, je vote pour une liste car elle représente au mieux le territoire. Il y a des jeunes, des actifs, des retraités, des femmes et des hommes qui sont attachés à notre commune.

 

  Oui, je vote pour une liste car certain(e)s candidat(e)s sortant(e)s ont fait preuve de leurs compétences, de leur disponibilité autant pour la commune que pour la communauté de communes.

 

Oui, je vote pour une liste parce que les idées que je défends et que je considère justes y sont clairement affichées et je fais confiance à ces personnes pour leurs capacités à les mettre en œuvre.

 

   Oui, je vote pour une liste car les candidat(e)s se sont déjà investis ici ou là pour la cause publique auprès des associations ou dans d’autres causes autant honorables.

 

  Oui, je vote pour une liste où la vie culturelle, économique et sociale reste le fil rouge de l’action municipale.

 

  Oui, je vote pour une liste qui ne fait pas de promesses démesurées mais propose des mesures utiles et compatibles avec le budget de la commune. Les élu(e)s sortant(e)s, par leur expérience et leur connaissance des dossiers aideront les  nouveaux élus à prendre le rythme de la gestion municipale. Ces derniers porteront un  regard neuf sur notre méthode de travail et sur les dossiers en cours, chacun enrichissant le débat  selon son parcours.

 

  Oui, je vote pour une liste où l’harmonie et la sincérité font force de loi et par effet de miroir deviennent un enjeu pour la population.

 

  Oui, je vote pour une liste qui rassemble des hommes et des femmes empreints de valeurs. Je ne les cite pas pour n’en oublier aucune et je vous renvoie à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (éducation, respect, solidarité, fraternité, …)

 

  Oui, je vote pour une liste où l’esprit de laïcité anime les candidats, ce qui suppose une totale liberté notamment dans la pratique, ou pas,  des religions, et qui est représentative des différents courants de pensée.

 

Enfin, je vote pour une liste dont ses membres sont conscients de la richesse de l’ensemble de notre patrimoine et avec la ferme volonté de le préserver.

 

  Voilà un chantier énorme, mais empreint d’une réelle ambition pour la commune. Cela demande qu’une équipe compétente se forme dans les meilleurs délais pour expliquer les choix qui seront les siens, et assurer la transition dans la plus grande souplesse. Cela ne peut se faire qu’avec vous et pour vous. C'est-à-dire, avec le concours de gens de bonne volonté persuadés que le moment est venu de s’engager pour défendre les couleurs de « son » St Etienne.

 

  Je vous invite à y réfléchir. Nous sommes à votre disposition pour en parler en toute sérénité et sans tabou. Les décisions que nous serons amenées à prendre resteront toujours guidées par l’intérêt général et à ce titre, notre groupe a quelques exemples à faire valoir….. Souvenons-nous du formidable élan de solidarité pour la défense de notre école en 2010….. c’est bien dans cet esprit de « bataille » juste qu’il faut se serrer les coudes et dépasser les clivages stériles.

 

Pour conclure et montrer que de tout temps la vie s’est organisée autour des valeurs humaines, je voudrais rappeler cette citation d’Antoine de St EXUPERY qui résume assez bien l’esprit de mon propos :

« si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser tu m’enrichis »

 

Ces paroles ont été prononcées dans un moment de guerre et l’auteur venait de  prendre conscience de l’autre, de ce qu’il est à la fois semblable et différent et de ce qu’il peut lui apporter. Par le mot « frère », il nous rappelle que nous sommes,  par nature, tous de la même origine. Cette citation didactique est aujourd’hui universelle. Elle a pour but de nous apprendre à accepter la différence et la tolérance car ce n’est pas en répondant à la bêtise par la bêtise que le peuple se grandit et avance.

 

Rendez vous à la rentrée où nous organiserons des réunions publiques afin de vous donner la parole sur le sujet et préparer, ensemble, et au mieux ce rendez vous citoyen.

 

PS : Pour les nouveaux résidents (ou jeunes atteignant l’âge de 18 ans avant avril 2014) sur notre communes, pensez à vous inscrire. Après le 1ier janvier 2014, il sera trop tard.

                                                                                             Michel Salles dans "eaux vives"

  

Image1