Quelques éléments de réflexion

sur la route de Droubies

Au cours du conseil municipal du mardi 26 juillet 2009, deux projets  différents sur l’avenir de la route de Droubies ont été débattus.

1)    La proposition du maire : Nous faisons une piste DFCI aux normes en vigueur :

-         Largeur de 5m porteurs sur le dur (entre 6 et 7m de largeur réelle avec les déblais)

-          une bonne douzaine d’épingles de 22m de diamètre.

-         On contourne par déviation Dalle, Cueyrolles  et Droubies Bas (sur environ 300m par déviation).

-         On bétonne la montée sur

la Bruguière

(environ 400m pour 78 000 euros HT).

-         Lorsque la piste DFCI est terminée, on attend au moins une année pour la stabilisation du terrain et alors on goudronne sur une période de 3 ou 4 ans la totalité des

5 km

de piste pour un montant total annoncé de 174 650€.

Le prix global du projet serait alors de 354 650€ HT. Avec une subvention de 80% sur les travaux de la piste DFCI il reste à notre charge au minimum 36 000€, plus le goudronnage de 174 650€ soit 210 650€ en tout à la charge de la commune.

L’entretien de la piste DFCI restera à la charge de la commune.

2)    La proposition de notre groupe :

-         Dès le mois de septembre, on arrange la route avec le passage d’une niveleuse comme cela vient d’être réalisé très correctement à Valmalle sur 800m, largeur de roulement 3m (griffage,reprofilage amont ou aval, coupe eaux……). Pour la route actuelle de Droubies qui a une largeur de plus de 4m, cela nécessite très peu d’interventions : coût envisageable : Entre 10 et 15 000 €, selon nos demandes. Cet argent ne sera pas perdu car il servira pour le goudronnage.

-         On ne touche pas aux épingles sauf éventuellement cas particulier (Cueyrolles). Seule cette épingle pourrait être concernée par une éventuelle déviation dans un premier temps.

-         Au printemps, lors du vote du budget, grâce à l’argent prévu dès à présent au budget 2009 pour le poste DFCI Droubies (59 000€), aux travaux de voirie subventionnables par le Conseil Général, et de l’auto financement, on goudronne en 2010 la route sur une longueur de 2,4km  (l’épingle au dessus de Cueyrolles, la descente au pont des Crozes, la traversée vers le pont de Campredon pour terminer à la grosse épingle sous

la Bruguière

ou éventuellement à l’embranchement de

la Bruguière

: largeur goudronnée : 3m. Pas de béton qui coûte 4 à 5 fois plus que le goudron.

Comparaison de notre projet détaillé par le maire et notre analyse :

Le prix annoncé par le maire pour ces 5km de goudron : 343 600 €.

Etonnant, car goudronner une route déjà existante atteint le même prix que créer une piste nouvelle, plus large, avec de nombreux ouvrages de terrassement, des épingles, des travaux de renforcement compte tenu de la largeur plus grande, et la goudronner.

Faisons donc une lecture plus fine des devis, une comparaison avec les factures dont nous disposons, ou les contacts avec des entreprises ou collectivités voisines, et envisageons un tout autre tarif qui serait plus en accord avec les prix actuellement pratiqués.

A/Pour la réalisation de la plateforme sur une chaussée existante, il est prévu par le maire : 40 000 €.

Ce chiffre m’apparaît largement exagéré. J’ai donc contacté personnellement au moins une entreprise pour obtenir des devis. (Après contact, l’entreprise Galta m’a communiqué le soir même un devis : 10 000 € maxi pour les

5 km

(soit entre 20 000 à 30 000 € de moins), contrairement aux propos de Norbert André qui considérait nos remarques sur ses prix avec un mépris à la limite de la correction…Nous avons bien raison de nous méfier de leurs annonces, et sur ce cas précis, les chiffres des soit disant spécialistes étaient à peu près quatre fois surévalués….)

B/ Reprofilage graves (couche de pierres concassées avant goudronnage). Sur le devis relatif à la piste DFCI, le prix est de 90 000 € alors que pour le même travail sur la route actuelle le maire annonce à 136 000 € …. pour la même distance, la même largeur.  On atteint une différence de 46 000 €…

Je demande donc pourquoi ? Norbert me répond « C’est le transport…Si la piste DFCI est réalisée, on pourra venir avec de gros camions (35 tonnes je pense), sinon on n’utilisera que de plus petits camions. On nous expliquait il n’y a pas longtemps que les camions (de pompiers) ne pouvaient pas monter. C’est pour ces raisons que

la DFCI

est prévue jusqu’à

La Borie

, et puis d’un coup ces mêmes camions peuvent monter. Pourtant, pour un projet comme pour l’autre, la route de

La Borie

à Dalle sera la même, et pour les murs de soutènement, je préfère voir passer des camions au gabarit moyen.

C/ Sous

la Bruguière

, il est prévu environ

400 m

de chaussée bétonnée pour un montant de 78 000 € H.T.

C’est un prix 4 ou 5 fois supérieur à celui du goudron. Il faudra donc supprimer le béton, poursuivre le goudron, le renforcer sur cette distance si nécessaire. On veillera surtout à faciliter l’évacuation des eaux pluviales.

D/ Le projet prévoit une largeur de

3,50 mètres

, alors que

3 mètres

suffisent largement. C’est la largeur habituelle de nos routes. Cela devrait permettre une économie d’environ 15%, soit 40 000 €.

E/ Pour la couche de goudron (imprégnation bicouche), ici encore on trouve une différence de 14 000 € entre les deux propositions, pour le même service rendu.

  En reprenant tous les chiffres :    sur un prix de départ de 343 600 €,

           il n’est pas irréaliste d’ enlever environ

                                         20 000 ou 30 000 € pour la plateforme

                                46 000 € pour les graves,

                             78 000 € pour le béton,

                                40 000 € pour la réduction de        

          et environ    14 000 pour le goudron

    Ceci représente une économie possible de 198 000 € à 208 000 €.

           Soit un montant total du projet inférieur à 200 000 €

                  au lieu des 343 600 € annoncés.

Si on rajoute le profilage effectué à l’automne plus les

400 m

de béton qui seront goudronnés, on peut espérer un coût total d’environ 200 000 € si on réalisait 5km, soit 40 000 € du Km.

Ce chiffre correspond à la fourchette des travaux réalisés ces derniers temps sur notre commune et aux alentours (route de Droubies à Falguières, 50492 € HT pour

2,6 km

en 206, route du Péreiret, 37 200 € pour environ

1,3 km

en 2008…….).

En conclusion

L’entêtement du maire à vouloir donner à cette piste un profil DFCI est totalement incompréhensible et injustifiable :

     * Aucun intérêt pour la lutte contre les incendies, simple piste de liaison.

     * Gros impact paysager, cicatrice sur plus de

5 km

.

     * Chantage auprès des propriétaires pour avoir à tout prix leur signature

     * Présentation unilatérale de chiffres qui, si nous les contestons, nous attirent des remarques déplacées. Rappelons que nous assumons simplement avec le maximum de sérieux le mandat d’élu qui nous est confié.

    * Chantage sécuritaire indécent : « si ça brûle, les pompiers ne viendront pas…. »

La vallée de Droubies serait elle un domaine réservé ?

- Qui aura l’argent pour continuer la piste jusqu'à

La Borie

et goudronner ces 5 nouveaux kilomètres ?

-  Que diront ceux qui, depuis plusieurs années pâtissent sur une piste DFCI dégradée et qui vont apprendre que l’on peut sans problème, pour arracher quelques signatures, promettre le goudron à Droubies ? Eux aussi demanderont d’être traités de la même façon. Nous serons alors obligés de leur accorder afin d’être équitable.

-  Que demanderont ceux dont le chemin jouxte leur maison ?

          « Faites comme à Droubies, détournez la route ! »

Les propositions de notre groupe

1/Dès l’automne, on remet en état la chaussée actuelle comme cela a été fait sur la route de Valmalle, avec en plus l’accès à Campredon et au Mondonnet si les habitants le souhaitent.

2/ Sur le budget 2010 on goudronne

2,4 km

de Cueyrolles à

la Bruguière.

       Le montant de ces deux opérations pourrait être inférieur à 100 000 .   Nous disposons déjà d’une bonne partie de cette somme

3/ Sur les années à venir, on remet en état la route de Cueyrolles à Dalle (2011) pour faciliter le dégagement vers

La Borie. Pour

l’instant la portion entre

la Bruguière

et Droubies resterait en terre.

Avantages de notre proposition

- Impact minime sur l’environnement.
- Paysage non modifié.
- Désenclavement de tous les hameaux de la vallée.
- Sur une plate forme de 4m minimum, chaussée goudronnée de 3m.
- Pas de problème de circulation pour les camions, pompiers ou autres, car la route est largement    conforme aux normes des autres routes de la commune.
- Pas de surcoût pour la commune.

On peut voter les premiers travaux de reprofilage de la plate forme (10 000 €) au prochain conseil et donner aux habitants une piste correcte en terre dès Septembre. Nous le proposerons au conseil de la fin Août.

    Texte écrit par Jean Pierre Hours le 29 juillet 2009. Les chiffres que je donne sont le résultat de comparaisons avec des travaux identiques réalisés dans notre région., et si bien sur ils n’ont rien de contractuel, ils doivent nous permettre de lancer un appel d’offres pour les travaux de 2010.