Les dernières informations concernant le collège ne sont pas réjouissantes; il semblerait que la suppression de postes d'enseignants à la rentrée de septembre 2008 soit commencée.

Il va falloir être très vigilent dans les prochaines semaines et montrer notre FORT attachement à cet établissement; nous nous devons de défendre ce collège car il est le centre de l'activité économique de St Etienne et de la Vallée en général; il est aussi  la chance pour nos jeunes de recevoir un enseignement de qualité.

Avec l'école primaire et le collège c'est:

  • l'assurance d'une éducation de proximité pour leurs enfants dont bon nombre de gens recherchent avant de s'installer;

  • aussi moins de temps à passer dans les transports; 

  • un coût de transport moindre pour toutes les familles car s'il y avait suppression du collège, le transport des élèves dans les établissements voisins seraient à la charge du département et des familles.

  • également une restructuration de la restauration scolaire qu'il faudra envisager..

Bref, on voit que les décideurs parisiens , en l'occurence l'état, ne mesurent pas les conséquences de tels projets; supprimer des  postes de fonctionnaires pour supprimer le déficit de la France provoquent des catastrophes de ce genre dans nos communes rurales; on ne peut pas être, à la fois, pour le peuplement des communes rurales, vanter comme cela a été fait aux assises du tourisme le cadre de vie de nos communes "éco"  et voter, à l'assemblée nationale, des suppressions de postes à tout va dans les mêmes communes.

Messieurs les élus, il va falloir vous expliquer!!!!

Ces mêmes personnes se réfèrent toujours à la "situation démographique" mais jamais à la situation "géographique", pourtant elle est primordiale lorsqu'on connait les distances qui séparent les différents établissements; ils ne se rendent pas compte des dangers que les routes génèrent notamment l'hiver, etc, etc.

Qu'elles sont les chances de réussite, si demain nos enfants doiventà faire 2 à 3 heures de routes ; où va se situer l'égalité des chances ! nous avons droit à une éducation de qualité autant à St Etienne qu'à Mende ou Montpellier.

Voilà sommairement évoquées les difficultés auxquelles le collège va se trouver confronté; Jean Pierre HOURS et moi même avons rencontrés Mrs FAISSE et LAMY qui nous ont confirmer, malheureusement cette tendance.

L'heure est à la mobilisation pour sauver notre collège.

Réagissez et donnez nous votre avis, c'est important.